Gibbon à favoris roux

Nom scientifique : Nomascus gabriellae

Classe : Mammifères

Ordre : Primates

Famille : Hylobatidés

Habitat : Canopée des forêts tropicales sempervirentes

Localisation géographique : Asie du Sud-Est (Laos, Cambodge, Vietnam)

Taille : 60 à 80 cm

Poids : 7 à 11 kg

Espérance de vie : 35 ans dans la nature. 50 ans et plus en captivité

Reproduction : 7 mois de gestation. 1 petit par portée (tous les 2 à 3 ans)

Régime alimentaire : Essentiellement frugivore (fruits, feuilles, insectes, œufs)

mâle gibbon à favoris roux perché dans un arbre
femelle gibbon à favoris roux perchée dans un arbre
Dessin d'un couple de gibbons à favoris roux
Femelle gibbon à favoris roux se déplaçant sur une corde, un bébé accroché à son ventre
Dessin de la main d'un gibbon
Description

Les gibbons à favoris roux sont des singes arboricoles se nourrissant principalement de fruits. Bien adaptés à la vie dans les arbres, ils se déplacent de branches en branches, grâce à leurs longs bras. Monogames, ils vivent en groupes familiaux, très soudés autour du couple reproducteur. Ils communiquent et se défendent par des cris. Leur chant bien spécifique, qui peut s’entendre à plusieurs kilomètres, leur permet de marquer leur territoire.

Chez cette espèce de gibbon, le mâle est noir avec des favoris roux, et la femelle beige foncé. Les petits naissent beiges, puis deviennent noirs. Ils prendront leur couleur définitive arrivés à l’âge adulte, soit à environ 7 ans.

Conservation

Du fait de la déforestation et du braconnage, la population de gibbons est gravement menacée d’extinction. L’UICN a classé l’espèce “en danger” d’extinction. Des programmes de conservation in-situ (sur le terrain) tel le projet Kalaweit, permettent la protection des gibbons à même leur milieu naturel. Les zoos membres de l’EAZA, dont le Parc de Clères, complètent le travail des organisations de terrain via des programmes d’élevage européens (les EEP).